Équipements de pompage : 3 erreurs à éviter et leurs solutions

Le pompage de l’eau est l’un des postes qui coûtent le plus cher aux collectivités. Mais des économies peuvent assez facilement être réalisées en évitant quelques erreurs. Notamment en prena...
Lire la suite
Retour au blog

Équipements de pompage : 3 erreurs à éviter et leurs solutions

Le pompage de l’eau est l’un des postes qui coûtent le plus cher aux collectivités. Mais des économies peuvent assez facilement être réalisées en évitant quelques erreurs. Notamment en prenant garde au dimensionnement des pompes et à leurs besoins en maintenance. Et en s’appuyant sur des données objectives pour prendre des décisions les concernant.

  1. Gare au surdimensionnement des pompes

  2. La maintenance, quand il faut, où il faut

  3. Les avantages du recueil de données

 

Que ce soit au stade du captage dans les nappes phréatiques, les eaux de surface ou au stade de la distribution aux abonnés, les équipements de pompage font figure d’équipements critiques du service public de l’eau. Ils comptent aussi parmi les équipements les plus onéreux. Et les collectivités hésitent parfois sur les décisions à prendre en matière de dimensionnement, d’exploitation, de maintenance ou de remplacement.

 

Envie de découvrir la solution RIVENTA ?

Infographie Riventa collectivites

Télécharger l'infographie !

Gare au surdimensionnement des pompes

« Qui peut le plus peut le moins », disait Aristote. Mais lorsqu’il est question d’équipements de pompage, l’adage n’est pas nécessairement à prendre au pied de la lettre. Surdimensionner une pompe ne permet en effet pas de répondre à tous les débits et à toutes les pressions. Chaque pompe est conçue pour travailler dans une plage spécifique. En dehors de cette plage, on court le risque d’une usure prématurée et d’une surconsommation d’énergie.

Notez également que l’évolution des besoins en eau d’une collectivité peut faire sortir une pompe de sa plage de fonctionnement idéale. Dans ce cas, les mêmes difficultés de surconsommation électrique et d’usure apparaîtront. Pour l’éviter, les experts du groupe Saur recommandent un diagnostic régulier des installations comme moyen efficace de tester le rendement des équipements de pompage et de maintenir leurs performances, tant techniques qu’économiques. Ce diagnostic peut être réalisé grâce à la solution Riventa.

 

La maintenance, quand il faut, où il faut

pompe à eau

L’autre erreur classique des collectivités en matière d’équipements de pompage, c’est de penser que leur maintenance ou leur remplacement doivent être planifiés en fonction de l’âge des pompes ou d’un nombre d’heures de fonctionnement. Des études ont montré que la durée de vie d’une pompe pouvait aller jusqu’à 18 à 25 ans. Au-delà, son efficacité diminue et sa consommation d’énergie augmente. À l’inverse, remplacer une pompe dont le rendement est encore bon peut représenter un surcoût inutile.


Maintenance et remplacement des équipements de pompage devraient être décidés à partir de données objectives de performances. C’est ce que propose la solution Riventa, mise en œuvre par le groupe Saur. Grâce à des sondes installées sur les pompes, elle permet de tester leur efficacité. Un audit sur les vingt pompes d’un client a ainsi permis de déterminer que pour 40 % d’entre elles, le bénéfice à les remplacer ne serait pas significatif. Avec des économies substantielles à la clé puisqu’il en a coûté au client pas moins de 20 000 dollars pour le remplacement de chacune des pompes restantes.

 

Les avantages du recueil de données

De manière plus générale, négliger l’importance des données dans la prise de décision est l’erreur à ne pas commettre. Concernant le rendement des équipements de pompage, il n’est pas conseillé de naviguer à vue. Le groupe Saur et son partenaire britannique, la start-up Riventa, l’ont bien compris. Il y a beaucoup d’avantages à tirer d’une collecte répétée de données robustes, fiables et précises.

 

Des informations sur l’exploitation et le fonctionnement des pompes peuvent aider à optimiser l’ensemble d’un réseau sans que les opérations nécessitent un fort capex. Les données collectées par la solution Riventa apportent en effet une meilleure connaissance des systèmes et peuvent orienter vers de simples changements de réglages, faibles en investissement qui permettent de produire mieux et à moindres coûts.

 

Envie de découvrir la solution RIVENTA ?

Infographie Riventa collectivites

Télécharger l'infographie !

Autres articles

Équipements de pompage : 3 erreurs à éviter et leurs solutions

Le pompage de l’eau est l’un des postes qui coûtent le plus cher aux collectivités. Mais des économies pe...
lire la suite

Collectivités : quels sont les enjeux de la facture énergétique et comment trouver une solution ?

Exploiter une usine de production d’eau potable coûte avant tout cher en énergie. En cause notamment, les...
lire la suite

Comment la solution Riventa permet de réduire sa facture énergétique ?

L’énergie se présente comme le deuxième poste de dépense pour potabiliser et délivrer ensuite l’eau aux a...
lire la suite